Imprimer ce Post Imprimer ce Post

Une de nos propositions : fixer des critères pour l’affectation des aides aux associations

Le Conseil Municipal du 17 juillet nous a donné l’occasion de rappeler en séance la nécessité d’ouvrir une réflexion sur les aides octroyées au tissu associatif de la Ville. Il s’agit pour nous d’un point fondamental compte tenu du travail fourni par l’ensemble des responsables associatifs, éducateurs et bénévoles et de son importance pour la vie sociale au sein de la commune.

Le vote du budget acte en un seul rapport, le montant des subventions à verser aux différentes associations, sans apporter d’autres précisions. Ensuite,  chaque conseil municipal peut amener son lot de subventions exceptionnelles qui sont affectées à tel ou tel opérateur en plus de la subvention initialement votée. D’autres délibérations proposent toute une série d’exonérations dont bénéficie des associations pour l’utilisation de locaux municipaux. Dans tous les cas, il n’est pas indiqué si certaines demandes ont été écartées et pour quelle raison. Par ailleurs, l’on sait que certaines associations jouissent de locaux mis à disposition par la municipalité ou bénéficient d’intervenants, agents de la collectivité.

Toute une série de dispositifs que nous ne contestons pas, bien entendu sur le fond, mais qui juxtaposés et portés à la connaissance des conseillers municipaux de manière successive et parcellaire, ne permettent pas d’offrir, sur une question aussi importante que la vie associative, la lisibilité qu’il convient.

Définir et faire connaitre en toute transparence un certain nombre de critères précisant les priorités de la municipalité, est pour nous un travail qu’il serait important de mener. A titre d’exemple, la formation des jeunes serait à nos yeux un critère à privilégier pour les associations culturelles et sportives.

Nous sommes quant à nous prêts à contribuer à ce travail qui pourrait utilement s’appuyer sur une concertation avec les acteurs associatifs de la Ville. Compte tenu de la diversité des thématiques concernées par la vie associative, il nous semblerait opportun que la commission des finances puisse coordonner cette réflexion en y associant tous les autres élus concernés et trouver pour chacun des domaines (Sport , Culture , Social…) les critères pertinents.

Nous resterons mobilisés sur le suivi de cette question et si de votre côté vous souhaitez nous faire part de votre avis, n’hésitez pas à nous le transmettre en nous contactant aux adresses ci-dessous :