Imprimer ce Post Imprimer ce Post

Le Plan de Deplacements Urbains : la parole aux habitant(e)s !

Le Conseil municipal a été amené à se prononcer sur le projet de révision du Plan de Déplacements Urbains (PDU)
Nous pensons que la question des déplacements est un des sujets dont l’agglomération doit se saisir avec volontarisme, compte tenu du
retard pris, dans la mise en œuvre de solutions alternatives à la voiture individuelle et dans l’organisation des transports en commun. Il nous parait aujourd’hui nécessaire de traiter cette question à une échelle territoriale dépassant largement le cadre du Périmètre actuel des Transports Urbains. A une échelle qui pour nous doit s’élargir à l’ensemble du Pays Basque via une nouvelle organisation territoriale que nous appelons de nos vœux, tout en intégrant sur une telle question les communes du sud des Landes.
Le projet de PDU nécessite, selon nous, d’être significativement amélioré, par exemple l’action 1.2 «  optimiser le réseau de transport urbain ». On ne peut en effet imaginer que les améliorations apportées au réseau dans les 10 ans qui viennent, se réduisent aux 2 lignes à haut niveau de service, sans travailler le développement de ce réseau en termes de zones desservies et de  cadencements.
La montée en puissance d’un réseau public de transport en communs nous semble en effet constituer la réponse prioritaire à apporter aux difficultés de circulation croissantes aux abords et au sein de l’agglomération tout en contribuant de manière efficace à la transition énergétique.
Nous nous engagerons aussi en faveur de la prise en compte dans le PDU d’un certain nombre d’améliorations supplémentaires :
–    la politique tarifaire n’y est pas abordée. C’est pourtant un levier important pour le développement des usages en matière de transports en communs. Au cours de la campagne électorale, nous avons argumenté, chiffres à l’appui que les choix en matière de tarif pouvaient même tendre vers la gratuité. Cette question méritera d’être sérieusement examinée.
–    La politique du stationnement ne peut  être dissociée de celle des transports. Les villes décident du stationnement alors que l’agglo est compétente pour les transports. Le PDU devrait selon nous prévoir dans ses actions, la mise en cohérence des 2 politiques
–    Enfin, la consultation des habitants nous semble aussi fondamentale à intégrer dans un PDU, pas uniquement pour des raisons de principe  mais aussi parce qu’il est improductif de prétendre modifier les usages des habitants s’ils ne sont étroitement associés à la réflexion et au suivi des décisions.
C’est l’objet de l’enquête publique qui s’ouvrira à la rentrée : Prenez-y-la parole !