Intervention JCI lors du CM du 16 octobre 2014 concernant la demande de mise en place d’une commission extra municipale sur la langue basque et 2 autres propositions

Nous voterons bien entendu en faveur de cette délibération, mais je souhaitais à l’occasion de ce rapport concernant la politique linguistique en faveur de la langue basque rappeler une proposition que nous avions exprimée lors du Conseil Municipal du 5 juin 2014 en suggérant la mise en place d’une commission extra municipale dédiée à cette question. Il nous semblait en effet opportun que sur ce sujet qui fait l’objet d’une convention entre la Ville de Bayonne et l’Office Public de la Langue Basque, notre collectivité puisse aussi s’appuyer sur les travaux, les avis et les suggestions d’une telle commission, associant élus et acteurs associatifs en particulier.
Comme l’indique le procès verbal de ce Conseil municipal du 5 juin que nous venons d’adopter, vous aviez marqué en séance, Monsieur le Maire, un intérêt pour cette proposition. N’ayant pas eu depuis, d’informations supplémentaires, sur la suite que vous décideriez de donner ou pas à cette proposition, je me permets de la réitérer aujourd’hui, à l’examen de cette délibération numéro 2.
La mise en place de cette commission nous semble d’autant plus importante qu’à la lecture attentive des 3 numéros du magazine de la Ville qui ont paru depuis le début du mandat, force est de constater que la langue basque a disparu du magazine municipal alors qu’une pratique antérieure assurait une bien timide présence d’un tiers de page environ. Je suppose que cette absence relève davantage d’un oubli lié aux contraintes de mise en place et n’est pas le résultat d’une décision murement réfléchie mais elle illustre en tout cas, la nécessité de fixer dans ce domaine un certain nombre de consignes claires et de s’y tenir. Les travaux d’une commission extra municipale pourraient largement contribuer à vous aider à définir les axes d’une politique linguistique.
Je rajoute que nous sommes bien entendu également favorables, à ce que parallèlement, une démarche similaire soit initiée sous une forme adaptée, en faveur d’une plus grande valorisation de la culture gasconne. Le soutien à la diversité culturelle reste pour nous un axe important de notre projet.
Je profite de cette intervention de début de séance, qui m’évitera ainsi d’y revenir pus tard, pour vous rappeler également les 2 autres propositions que nous avons émises lors de conseils municipaux précédents et pour lesquelles nous vous serions reconnaissants de nous dire si vous pensez y donner une suite et si oui selon quelles modalités :
– l’une exprimée en séance du 17 juillet 2014 concerne le lancement d’un travail relatif à la définition de critères visant à guider l’octroi des aides financières et matérielles aux associations de la Ville
– l’autre exprimée en séance du 30 avril 2014 concerne l’expérimentation d’une démarche de budget participatif en lien par exemple avec le nouveau dispositif de la Politique de la Ville
Nous vous serions reconnaissants s’il vous était possible de nous répondre sur ces 3 propositions dans les jours et semaines qui suivent, préalablement à la séance du prochain Conseil Municipal.

Interventions Jean Claude IRIART lors du Conseil Municipal du 5 juin 2014

Demande relative à la mise en place d’une commission extra municipale sur la langue basque

Mr le maire, vous avez indiqué tout à l’heure que la liste des commissions extramunicipales pouvait encore s’enrichir. C’est la proposition que nous vous formulons ce soir en sollicitant la mise en place d’une commission « langue basque ». La définition des commissions extramunicipales comme « des instances consultatives et de concertation permettant d’associer conseillers municipaux, représentants d’associations et personnalités ayant des compétences particulières dans les domaines traités par celles-ci » nous parait particulièrement adaptée à la question de la langue basque. Lire la suite

Déclaration de Jean-Claude IRIART lors de la séance d’installation du CONSEIL MUNICIPAL

logobayonnevilleorangeMonsieur le Maire,

Je souhaitais vous indiquer dans quel état d’esprit les deux élus issus de la liste « Baiona 2014 avec le front de gauche » que nous sommes, abordons cette mandature.

Mon intervention sera courte et dans cette brève prise de parole, je m’exprimerai aussi en langue basque, pour symboliser en ce jour solennel d’installation, l’importance que revêt pour nous, la présence de la langue basque dans l’espace public, aux côtés du français, témoignage de l’héritage multi culturel et multi linguistique de notre ville, au cœur duquel nous nous inscrivons.

Labur bada labur, ezin da egungo instalazio biltzarre ofiziala bizitu, gure hizkuntza , herriko etxe huntan ozenki entzun arazi gabe.

Auzapez jauna, nahi dizuegu publikoki jakin arazi, herriko kontseilari kargu berri hau, erresponsabilitate handi batekin hartzen dugula. Hor izanen gira, lanean hartzeko prest eta kontseilu honen ardura eta eztabaidetan engaiatzeko.

Herritar edo herriko erakunde batzuekin  landutako proposamenen lekuko izanen gira. Biltzarre honen bizi demokratikoan, nahi dugu aktore izan, osoki, baionako biztanleen interes kolektiboa, beti gogoan izanez.

Siéger au Conseil Municipal est un honneur et une responsabilité qui crée aussi des obligations.

Celle en particulier, de s’impliquer dans l’exercice de cette fonction, y compris lorsque l’on siège dans les rangs de l’opposition.

Nous aurons à cœur d’être des conseillers municipaux UTILES !

–          Utiles d’abord au bon fonctionnement démocratique de cette assemblée en vous interpellant ou en contestant les projets ou les décisions qui nous sembleront contraires à l’intérêt général.

–          Utiles aussi à l’efficacité des travaux de cette assemblée, en validant les orientations et les délibérations conformes aux orientations que nous avons défendues pendant la campagne, et en évitant les polémiques stériles qui ne seraient motivées, que par des raisons politiciennes.

–          Utiles enfin à l’action publique municipale en vous soumettant des idées et des projets que nous travaillerons avec des acteurs de la société civile bayonnaise, au service d’une ville plus solidaire et plus écologique.

Nous espérons de vous que vous puissiez nous faciliter l’accès aux différentes informations qui seront nécessaires à notre travail, que nous puissions également solliciter l’expertise de vos services, dans le respect de ses règles de fonctionnement.

Nous espérons aussi que vous déciderez, dans le souci de faire vivre la démocratie locale, de permettre à tous les élus de cette assemblée qui le souhaitent, de prendre part aux commissions municipales et extra municipales et de siéger dans les différents organismes où la Ville de Bayonne est représentée.

Nous sommes quant à nous, Monsieur le Maire, disposés à nous y  investir pleinement.

 Jean Claude Iriart, le 05 avril 2014