Imprimer ce Post Imprimer ce Post

Notre analyse à l’issue des résultats du 2nd tour

Dans l’attente d’une analyse plus approfondie que nous mènerons avec l’ensemble des adhérents de Baiona 2014 très prochainement, voici les premières observations que nous retirons des 2 tours des élections municipales ainsi que quelques précisions relatives aux débats qui ont suivi la proclamation des résultats :

1)    Nous avons obtenu au soir du 1er tour 10,3% des voix. Ce résultat était inespéré pour beaucoup d’entre nous et nos concurrents ne nous attendaient pas à ce niveau. Nous pouvons être fiers de ce résultat et du chemin parcouru. Il est porteur d’espoir pour l’avenir, il nous invite à poursuivre le travail et à faire encore mieux la prochaine fois.

2)    Pour faciliter ce travail, nous pourrons nous appuyer sur la présence de deux élus au Conseil Municipal, le 2ième étant partagé avec nos partenaires du Front de gauche. A nous de mettre en place et de faire vivre pendant 6 ans, avec tous les adhérents de Baiona 2014 qui le souhaiteront, une organisation efficace pour faire avancer nos idées et nos projets. Nous disposons de nombreuses ressources en interne pour développer des initiatives constructives centrées sur l’action municipale et intercommunale.

3)    Au-delà de ces points très positifs, nous ne nous satisfaisons pas pour autant de la victoire de la liste Etchegaray-Durruty qui maintient la Ville de Bayonne à droite, dans des conditions d’alliance dont les électeurs ignoraient tout au moment de leur choix.

4)    L’analyse des chiffres donne à voir les résultats suivants :
–    La liste Etchegaray-Durruty fait 87 voix de moins que le nombre de voix cumulées des 2 listes au 1er tour
–    La liste Etcheto recueille 1950 voix de plus qu’au 1er tour
–    La liste Baiona 2014 avec le front de gauche perd 1007 voix par rapport au nombre de voix cumulées des 2 listes au 1er tour
–    La participation plus élevée qu’au 1er tour amène 856 votants de plus.
On peut déduire de ces chiffres sans grand risque de se tromper, que les voix supplémentaires de la liste Etcheto sont amenées par les personnes s’étant abstenues au 1er tour et par des personnes ayant voté pour les listes Baiona 2014 et Front de gauche au 1er tour. On peut aussi en déduire que notre maintien au vu des résultats du 1er tour a eu pour effet de limiter le nombre de voix de Baiona 2014 qui se sont reportées sur  la liste Etchegaray. On peut même en déduire sans pouvoir l’affirmer que sans notre maintien, l’écart de voix en faveur d’Etchegaray aurait peut-être été encore plus fort.

5)    Concernant le scénario d’alliance que la liste Etcheto déclare publiquement nous avoir proposé, il convient aussi de préciser qu’après une réunion ou les représentants de la liste Etcheto n’ont pas souhaité échanger  sur le fond, ces derniers ont décidé de ne pas programmer de nouvelle réunion avec nous, considérant que des discussions parallèles avec la liste Etchegaray les empêchait d’aller plus loin.

6)    Si le scénario d’alliance n’a pas été travaillé, la responsabilité dans la chronologie des événements, en incombe plus à  la liste Etcheto qu’aux représentants de Baiona 2014 qui avaient mandat pour organiser des discussions préparatoires à un éventuel accord. Pour autant, il  serait faux d’affirmer  qu’une préparation plus qualitative d’un accord aurait amené notre AG à se positionner différemment. De nombreux intervenants se sont en effet exprimés au cours de cette AG en considérant irrecevable  une fusion avec la liste Etcheto, compte tenu des positions de ce dernier sur la collectivité territoriale et compte tenu des politiques menées au niveau national.

Comme on ne peut jamais refaire l’histoire en arrière, il est impossible dans le contexte très complexe de cette élection de pouvoir s’appuyer sur des certitudes. C’est pourquoi nous ne prendrons pas exemple sur les accusations simplistes dont nous avons fait l’objet.  Chacun des membres de Baiona 2014  aura son analyse qu’il conviendra de respecter et nous les partagerons ensemble en veillant à ne pas stigmatiser nos différences au détriment de tout ce qui nous rassemble.

le groupe moteur de BAIONA 2014