Faciliter la pratique sportive

sportLa pratique sportive doit permettre de rester en forme et en bonne santé, de conforter le lien social et enfin de se faire plaisir.

La municipalité se doit d’en faire un axe important de sa politique.

Grâce à l’action de plusieurs centaines de bénévoles, éducateurs ou dirigeants, les clubs et associations sportifs de la ville structurent l’essentiel de l’offre. Le premier devoir de la municipalité est de soutenir les efforts de ces clubs en gérant les équipements au plus près des besoins qu’ils expriment et de leur apporter une aide financière. Dans ce domaine, nous garantirons la transparence des subventions : des critères objectifs seront fixés, les prises de décision expliquées publiquement.

Pour nous, l’éducation par le sport sera une priorité incontournable : les activités sportives pour les enfants et les jeunes jouent un rôle majeur tant dans leur épanouissement personnel que dans les relations avec les autres. Nous serons également attentifs à la promotion du sport féminin (diversité des pratiques dès le plus jeune âge et valorisation des équipes de haut niveau). La présence d’une offre dans chaque quartier et les possibilités présentées aux personnes handicapées seront aussi valorisées.

La pratique du sport par tous sera encouragée par des actions de sensibilisation et nous développerons sur les espaces publics de tous les quartiers, des aménagements et des équipements facilitant l’accès aux activités sportives : allées piétonnes, pistes cyclables, agrès de gymnastique…

La Ville de Bayonne et l’Agglomération Côte Basque Adour contribueront au soutien du sport professionnel par la mise à disposition conventionnée des équipements et par des opérations de communication institutionnelle sans toutefois envisager de le subventionner directement.

Les aides financières de la collectivité sont essentielles pour le fonctionnement des clubs et des associations sportives.
L’affectation de ces aides doit être transparente et reposer sur des critères objectifs afin de garantir l’équité. L’éducation par le sport, l’accueil des jeunes, la mixité sociale des pratiquants constitueront entre autres des critères importants.

Les actions que nous mènerons :

  1. Encourager l’engagement de jeunes éducateurs par des dispositifs de tutorat au sein des clubs avec des éducateurs plus expérimentés.
  2. Mutualiser les actions de formation et le partage d’expériences entre les éducateurs et les dirigeants de différents clubs.
  3. Organiser une grande manifestation annuelle du sport associatif bayonnais et un prix du bénévolat pour les éducateurs et dirigeants.
  4. Prévoir une concertation avec tous les clubs de la ville pour préciser les critères d’attribution des subventions.
  5. Proposer l’apprentissage gratuit de la natation pour toutes les personnes qui le souhaitent.
  6. Associer tous les clubs à l’examen d’un éventuel transfert de la compétence Sport de la Ville vers la Communauté d’agglomération