Notre analyse à l’issue des résultats du 2nd tour

Dans l’attente d’une analyse plus approfondie que nous mènerons avec l’ensemble des adhérents de Baiona 2014 très prochainement, voici les premières observations que nous retirons des 2 tours des élections municipales ainsi que quelques précisions relatives aux débats qui ont suivi la proclamation des résultats :

1)    Nous avons obtenu au soir du 1er tour 10,3% des voix. Ce résultat était inespéré pour beaucoup d’entre nous et nos concurrents ne nous attendaient pas à ce niveau. Nous pouvons être fiers de ce résultat et du chemin parcouru. Il est porteur d’espoir pour l’avenir, il nous invite à poursuivre le travail et à faire encore mieux la prochaine fois.

2)    Pour faciliter ce travail, nous pourrons nous appuyer sur la présence de deux élus au Conseil Municipal, le 2ième étant partagé avec nos partenaires du Front de gauche. A nous de mettre en place et de faire vivre pendant 6 ans, avec tous les adhérents de Baiona 2014 qui le souhaiteront, une organisation efficace pour faire avancer nos idées et nos projets. Nous disposons de nombreuses ressources en interne pour développer des initiatives constructives centrées sur l’action municipale et intercommunale. Lire la suite

Les discussions avec les autres listes : simple rappel des faits

Au cours du débat radiophonique du 27 mars 2014, j’ai été amené à m’exprimer sur la nature des contacts que nous avions eus avec les autres listes, avant l’Assemblée Générale de BAIONA 2014 du 23 mars au soir, convoquée afin de décider de la position à tenir pour le second tour.

Le temps dans une intervention radiophonique étant très court, je souhaite faire ici un compte rendu complet.

Avec les membres du groupe moteur, nous avons estimé en début de semaine qu’il n’était pas opportun de communiquer publiquement sur la nature des contacts que nous avions eus avec les uns et les autres. Il nous semble en effet que ce paramètre n’a pas joué un rôle décisif dans les avis individuels des adhérents de BAIONA 2014 au cours du débat et du vote qui a suivi.

Mais comme cette question a été commentée dans différents médias depuis , voici,par souci de transparence la narration objective des faits.

Au cours de l’été 2013 et jusqu’au mois d’octobre, nous avons eu des discussions avec le Front de Gauche afin d’apprécier l’opportunité de faire liste commune au 1er tour. Ce choix n’a pas été au final retenu.

Lors d’une réunion de travail qui s’est tenue au mois de septembre, la section bayonnaise du Parti Socialiste nous a indiqué être ouverte à une perspective d’accord de second tour avec BAIONA 2014. En décembre, Jean René ETCHEGARAY nous a fait part d’une position similaire. Nous avons indiqué à ce stade, aux uns et aux autres, que BAIONA 2014 n’avait encore ouvert le débat en interne sur cette question et que nous ne pouvions donc exprimer de position.

Après avoir décidé en AG que notre prise de position n’interviendrait qu’au soir du 1er tour, nous avons le 24 février dernier, informé Serge NOGUES, Henri ETCHETO et Jean René ETCHEGARAY de cette décision. Dans le même temps, nous leur avons indiqué que nous étions disponibles pour des discussions préalables permettant de nous mettre en situation de finaliser un éventuel accord dans les délais impartis, si notre Assemblée Générale en décidait ainsi le soir du 23 mars. Nous étions en effet conscients qu’un scénario d’accord nécessitait du temps pour être mis en œuvre dans de bonnes conditions. Nous avons identifié un groupe de 4 personnes chargées de prendre part au nom de BAIONA 2014 à la totalité des discussions.

  • A l’issue, nous avons eu le 18 mars une réunion de travail avec le Front de gauche où nous avons évoqué les différents scénarios et convenu de nous retrouver le 24 au matin afin de poursuivre éventuellement l’échange, en fonction de nos décisions respectives.

  • Nous avons également tenu une réunion le 10 mars 2014 avec les représentants des différentes sensibilités de la liste ETCHETO où nous n’avons pas vraiment engagé de discussions sur le contenu d’un accord éventuel. Nos interlocuteurs nous ont fait part à de leur étonnement de ne nous voir également en discussion avec la liste ETCHEGARAY. La liste ETCHETO n’a pas souhaité organiser de nouvelle rencontre de travail. Henri ETCHETO m’a fait part par téléphone, la veille du scrutin et à l’issue des résultats, des éléments d’un possible accord, tout en nous adressant le texte multipartite régissant leur liste et susceptible de s’élargir à BAIONA 2014.

  • Nous avons eu aussi 2 réunions de travail avec Jean René ETCHEGARAY et Martine BISAUTA les 16 et 20 mars qui ont porté sur l’analyse des programmes et où nos interlocuteurs nous ont fait part de leurs propositions dans la perspective d’un accord éventuel.

Entre temps, nous avions également communiqué le 19 mars, aux listes ETCHETO et ETCHEGARAY, un texte précisant 3 points sur lesquels il nous semblait important d’échanger en vue de finaliser un éventuel accord :

  • les éléments du programme,

  • la gouvernance et l’exercice des responsabilités,

  • le fonctionnement de l’exécutif et les modalités de gestion d’une expression différenciée.

Au démarrage de l’Assemblée Générale du soir du 1er tour, nous avons rendu compte, avec objectivité et sans commentaires particuliers, des résultats de ces différents contacts. Le niveau des propositions transmises par les listes ETCHEGARAY et ETCHETO étaient, somme toute, assez comparables et il ne nous semble pas que ce paramètre ait pesé fortement dans les débats.

Pour Baiona 2014,

Jean Claude IRIART